Archive for the 'Septembre – Octobre 2008' Category

19
Fév
09

Bordeaux – Galatasaray

bord-galata1

Ce soir, c’était le match aller Bordeaux-Galatasaray. Plutôt que de rester dans ma chambre, je vais aller le voir sur grand écran dans la çayhanne d’à-côté.

On accueille le seul français présent dans la salle avec plaisir et l’ambiance est chaleureuse. Dommage que le score fût un 0-0…

Publicités
19
Fév
09

Foot à mardin

Fraternité foot
"L'action se torse..." comme disait E.Mitchel dans Coup de torchon

Ce 19 Février, j’assiste au match amical entre l’équipe de Diyarbakir (diyarbakirspor invités) et celle de Mardin (mardinspor). Malgré l’hiver, l’ambiance est chaleureuse.  (>>>consulter tous les articles et photos sur MARDIN)

17
Fév
09

Un autre regard sur Mardin

Au lendemain de mon retour d’Irak, j’arrive à Mardin, comptant m’y reposer un peu, au moins quelques jours. Je logerai dans la ville basse et moderne.

Chaque jour, j’arpenterai les rues de la ville, tentant d’y découvrir ce qu’une première visite de la ville, en Septembre 2008, m’avait caché – loin du tourisme et de la ville-musée, les gens et les lieux dans une autre vérité, celle de leur quotidien. Ma fascination pour cet endroit n’en faiblira pas, bien au contraire. J’en publie ici quelques photos.

(>>>consulter tous les articles et photos sur MARDIN)

Les ados, après la classe

Les ados, après la classe

.

.

C'est une maison (presque) bleue, adossée à la colline...

C'est une maison (presque) bleue, adossée à la colline...

....

....

Le linge qui sèche au vent, comme un peu de l'intimité familiale qui se donne au passant, paisiblement

Le linge qui sèche au vent, comme un peu de l'intimité familiale qui se donne au passant, paisiblement

des terrasses, les inévitables antennes satellites, et puis l'infini des montagnes

des terrasses, les inévitables antennes satellites, et puis l'infini des montagnes

sur les hauteurs de la ville

sur les hauteurs de la ville

au çay evi

au çay evi

La maison modeste et étincelante

La maison modeste et étincelante

28
Sep
08

Hôtels de charme à Mardin

Le terme peut surprendre et prêter à confusion : on appelle « butık otel » en Turquie, ce que nous appelons en France un hôtel de charme.
A Mardin, il y en a trois, avec des prix tout à fait raisonnables. Leur décoratıon est digne des 1001 nuits, et lorsqu’on a quitté la fraîcheur des salons orientaux, on peut goûter aux terrasses donnant sur l’immensité sereine de la Mésopotamie. On m’a dit qu’au printemps la plaine ressemble à un immense tapis où se conjuguent les couleurs des cultures…
Je recommande : « Antik TATLIDEDE », le plus bel hôtel de la ville. L’accueil de la dame est tout à fait charmant. 100 YTL en single Bed and Breakfast, 150 YTL en double, la suite 200 YTL.
(antiktatlıdede.com)
Le « ARTUKLU » est également très beau. 80 YTL en single BB, 130 en double. De nombreuses personnalités y ont séjourné. (artuklu.com)
Le « ERDOBA » est probablement moins chaleureux, mais son restaurant en terrasse vaut le détour. 90 YTL en single, 130 en double. (erdoba.com.tr)

28
Sep
08

À Mardin, toujours

Des restes chrétiens ne sont pas abandonnés et la vie est dans la ville.

Deyrulzafaran Manastırı

Deyrulzafaran Manastırı - Le monastère de Mor Hananyo

28
Sep
08

À Mardin, encore

Et la splendeur de ses bâtiments, de la vue.

La porte monumentale

La porte monumentale

28
Sep
08

À Mardin

La vue sur la Mésopotamie est stupéfiante de beauté. La ville, toute de pierres blanches, envoute le voyageur. Mardin est une étape essentielle de tout voyage dans le sud-est de la Turquie.

La citadelle

La citadelle

Vue sur la mésopotamie

Vue sur la mésopotamie




décembre 2018
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
Publicités